Site Loader
Une vue de la côte du North Devon en Angleterre (parc national Exmoor)

Dix années après, le couple de créateurs mégalomanes qui avaient convenu d’édifier un « phare » blanc de style Art déco en l’espace de dix-huit mois seulement n’a toujours pas terminé… et convient de ce que son projet s’avère trop dangereux pour être achevé !

Une plaie pour le littoral du Devon

Au Royaume-Uni, ce projet ambitieux avait pour nom « Chesil Cliff House » et était le fruit d’Edward Short, cinquante ans. Ses plans de conception furent achevés en 2010, mais ils ont près de dix ans de retard dans leur réalisation. L’objectif était l’érection au sommet d’une falaise d’une propriété de luxe consistant en une énorme tour circulaire inspirée d’une conception de phare.

En parlant du bien immeuble initialement présent, Edward déclare : « Je l’ai toujours regardé et j’ai pensé qu’il serait trop cool de l’abattre et de construire un phare ».

Cependant, en novembre 2018, Edward a été obligé de présenter ses excuses aux habitants qui se sont plaints du fait que la propriété en béton grisé était toujours inachevée. C’était carrément une « horreur » sur un magnifique littoral : on se serait presque cru à Benidorm… ! C’est donc une parodie d’architecture.

Un hiatus entre le rêve et la réalité…

Sur les plans, la maison devait compter six chambres, une salle avec home cinema, un hammam et un sauna. Le tout allié à une vue panoramique à 360° sur la baie Croyd et les plages de Braunton Burrows et Saunton atteste d’une véritable folie des grandeurs. Le début de la construction est, somme toute, une espèce de tour de Babel miniature…

Le chantier a tourné au désastre. La météo locale, difficile, rend les choses à peu près impossibles, tandis que le terrain n’est pas des plus accessibles ni des plus sécurisés. Finalement, le couple n’aurait jamais dû démolir l’« humble » villa qui se trouvait à cet endroit… ! L’édifice inachevé devrait rester, pour le North Devon, un exemple concret et pérenne de ce que produit le fantasque… ce qui dissuadera d’autres fous de saccager un si beau paysage !

Jean

De long en large, la maison, la construction, le bricolage, les travaux et l'immobilier sont mon domaine… !

3 Replies to “10 ans après, ils abandonnent la construction de leur phare Art déco…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *